Laboratoire Charles Coulomb UMR 5221 CNRS/UM2 (L2C)

français

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Physique Théorique > Equipe : Interactions fondamentales, astroparticules et cosmologie

Equipe : Interactions fondamentales, astroparticules et cosmologie


Cette équipe scientifique est transverse au Laboratoire Charles Coulomb (L2C) et au Laboratoire Univers et Particules de Montpellier (LUPM). Nous indiquons sur cette page les noms des membres de cette équipe appartenant à chacun des laboratoires.

Pour accéder à nos pages séminaires, cliquez ICI et .
Les organisateurs sont Julien Lavalle (LUPM) et Michele Frigerio (L2C).

L’ensemble des activités de l’équipe couvre des domaines variés à l’interface entre des sujets proches de la théorie des champs et, à l’autre extrémité du spectre, proche de plusieurs projets expérimentaux en physique des particules aux collisionneurs (LHC), physique des astroparticules(, ou cosmologie (Planck etc).

Ces activités peuvent être divisés en quatre à cinq thèmes :

- Théorie et phénoménologie au-delà du Modèle Standard : Extensions supersymétriques minimale et non-minimale du modèle standard (MSSM, NMSSM) ; modèles de brisure de la supersymétrie ; théories de grande unification (GUT) ; physique des saveurs (neutrinos) ; modèles composites ; développement de codes dédiées aux calculs de spectres de super-particules (SuSpect, NMSSMTools) ; phénoménologie aux accélérateurs et complémentarités par recherche de matière sombre.

- Physique des Astroparticules : Matière noire supersymétrique (neutralinos, gravitinos, singlinos), composite, ou effective --- produite thermiquement (e.g. WIMPs ou FIMPs) ou non ; calculs génériques pour la densité relique et pour les recherches directe et indirecte ; phénoménologie et théorie du rayonnement cosmique (appliquées notamment à l’antimatière cosmique de haute énergie, e.g. les positrons et antiprotons au GeV-TeV).

Cosmologie : Énergie noire, modèles d’inflation, expansion de l’univers et croissance des perturbations, ondes gravitationnelles, champs magnétiques cosmologiques, nucléosynthèse primordiale, méthodes semi-analytiques en magnéto-hydrodynamique, modèles de gravitation modifiée.

- Physique hadronique et QCD non-perturbative : Méthode des règles de somme spectrale (Shifman-Vainshtein-Zakharov, 1972), application au calcul du spectre et des propriétés des hadrons, tests de précision aux accélérateurs (e.g. LHCb).

- Théorie des champs : Approches non-perturbatives, transitions de phase à température/densité finie, aspects formels en théorie des champs, quantifications alternatives.

NB Certains travaux s’inscrivent dans de grands réseaux nationaux comme le GDR « Terascale » ou encore le
PNHE. Des collaborations externes sont également engagées avec des chercheurs de la collaboration ATLAS (CERN, LAL Orsay, CPPM Marseille, etc) ou d’autres théoriciens du CPT-Marseille, notamment grâce au laboratoire d’excellence (Labex) OCEVU auquel IFAC est affilié.

membres :

au LUPM :

PERMANENTS
  • BRUEMMER Felix
  • HUGONIE Cyril
  • JEDAMZIK Karsten
  • LAVALLE Julien
  • NARISON Stephan
NON-PERMANENTS
  • CAPDEQUI-PEYRANERE Michel
  • GRANGE Pierre (émérite)
  • MAGNI Stefano
  • RENARD Fernand (émérite)

au L2C :

Membres

PERMANENTS NON PERMANENTS

AIGLe

MathJax