Laboratoire Charles Coulomb UMR 5221 CNRS/UM2 (L2C)

français

Nos tutelles

CNRS

Nos partenaires

Rechercher





Accueil > Le Laboratoire > Présentation

Présentation


Le Laboratoire Charles Coulomb [1] UMR 5221 CNRS-UM2 (L2C), créé au 1er Janvier 2011, est une Unité Mixte de Recherche (UMR) du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et de l’Université Montpellier 2 (UM2).

Il résulte de la fusion du Laboratoire des Colloïdes, Verres et Nanomatériaux UMR 5587 (LCVN), du Groupe d’Etude des Semiconducteurs UMR 5650 (GES) et du groupe de Physique Théorique du Laboratoire de Physique Théorique et Astroparticules UMR 5207 (LPTA).

Le L2C a l’Institut de Physique (INP) du CNRS comme Institut principal et l’Institut de Chimie (INC), l’Institut des Sciences de l’Ingénierie et des Systèmes (INSIS) et l’Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3) comme instituts secondaires.

Le laboratoire Charles Coulomb constitue la plus importante structure de Recherche en Physique de la région Languedoc Roussillon.

Mission : Le L2C se distingue par la particularité, relativement unique au niveau national, de posséder au sein d’une même unité un large éventail de compétences allant de la physique théorique la plus mathématiques à la physico-chimie et la biophysique, avec une grande part de ses activités théoriques et expérimentales tournées vers la physique de la matière condensée et les nanosciences. Du fait de l’étendue de son champ de compétences, qui va de la synthèse de matériaux nouveaux, incluant les nanomatériaux, à la modélisation ultime de ses propriétés, le L2C sera le pivot de collaborations et d’interactions fortes aux interfaces avec la chimie, la biologie et la médecine, collaborations déjà existantes au sein des trois départements. Le L2C a aussi la caractéristique de disposer d’un ensemble de techniques expérimentales, en particulier une plateforme de spectroscopies optiques, uniques en termes de performances dans le contexte national. Malgré son positionnement en recherche fondamentale, il est important de souligner que le L2C est régulièrement sollicité par des grands groupes industriels pour établir avec eux des collaborations actives et il a également déposé une dizaine de brevets au cours des dernières années.

Recherche Scientifique en Physique, Formation Universitaire.
Physique Théorique et Fondamentale, Etudes des Nanostructures, Matière Molle, Physique de l’Etat Vitreux, Théorie et Simulation, Spectroscopie et Imagerie RMN.


Le L2C est organisé en trois départements :

- Colloïdes, Verres et Nanomatériaux (CVN)
- Semiconducteurs, Matériaux et Capteurs (SMC)
- Physique théorique (PT)

Il est piloté par son directeur : Jean Louis SAUVAJOL et deux directeurs adjoints : Pierre LEFEBVRE et Christian LIGOURE).

Les directions des départements sont assurées par Christian LIGOURE (CVN), Pierre LEFEBVRE (SMC) et Gilbert MOULTAKA (PT), et trois directeurs adjoints de département : David CASSAGNE (SMC), Luca CIPELLETTI (CVN) et François MOLINO (PT).

Voir l’organigramme du laboratoire.

Le Laboratoire Charles Coulomb sur


AIGLe

MathJax