Laboratoire Charles Coulomb UMR 5221 CNRS/UM2 (L2C)

français


Accueil > Formation > Propositions de stage

Ancrage des nouvelles phases cristaux liquides « bent-shape »

Encadrants : Maurizio Nobili - Christophe Blanc

par Christelle EVE - publié le

Les cristaux liquides (CL) nématiques dominent le marché des dispositifs d’affichage de haute résolution. Malheureusement leurs temps de réponse assez lents (> 1 ms) limitent fortement leur utilisation dans l’élaboration d’écrans (écrans 3D) et de composants (commutateurs, coupleurs, filtres) plus performants. Dans ce contexte des nouvelle phases CL récemment découvertes semblables aux phases nématiques habituelles, mais spontanément déformées à l’échelle de quelques nanomètres, du fait de la forme courbée des molécules, sont très prometteuses [1]. En effet la structure plus rigide de ces phases fluides, permet d’atteindre des temps de réponse sous champ électrique ultra-courts (< 1 μs). L’étude de ces phases et de leur réel potentiel dans le développement des nouvelles applications nécessite une maitrise de leur ancrage cad de leur orientation sur les parois solides qui les confinent.
Le stage proposé consiste à explorer des nouveaux traitements de surface capables de promouvoir une orientation homogène des CL « bent-shape ». Des nouvelles espèces moléculaires compatibles avec ces composés CL seront synthétisées dans l’équipe. L’étudiant recruté sera impliqué dans :
(i) la déposition de ces molécules en tant que couche d’alignement sur un substrat solide,
(ii) la caractérisation de l’alignement du CL et de son homogénéité par des techniques de microscopie optique polarisante [2].
(iii) la mesure de l’énergie d’ancrage des couches d’alignement via la réponse électro-optique du CL [3].
Tous ces résultats donneront des feedbacks utiles à mieux cibler la synthèse de nouvelles molécules afin d’optimiser les propriétés d’alignement des phases CL « bent-shape ».

L’équipe d’accueil au L2C a une grande expérience dans le domaine et également tous les outils expérimentaux pour mener à bien cette étude.
Ce stage qui s’adresse à un étudiant de Master en Physique ou en Physico-Chimie pourra être poursuivi par une thèse de doctorat en cotutelle entre le L2C et Telecom Bretagne.

[1] C. Meyer, G. R. Luckhurst and I. Dozov, Phys. Rev. Lett. 111, 067801 (2013). 

[2] A. Bogi, P. Martinot-Lagarde, I. Dozov and M. Nobili, Phys. Rev. Lett. 89, 225501 (2002). 

[3] M. Nespoulous, C. Blanc, M. Nobili, Journal of Applied Physics, 102, 073519 (2007).

Encadrants :
Maurizio Nobili +33 467 14 42 84 ; maurizio.nobili@umontpellier.fr
Christophe Blanc (33 467 14 38 54 ; christophe.blanc@umontpellier.fr


AIGLe

MathJax