Laboratoire Charles Coulomb UMR 5221 CNRS/UM2 (L2C)

français


Accueil > Actualités

Walter KOB est nommé membre senior de l’Institut Universitaire de France.

par Dominique CARON - publié le , mis à jour le

Walter KOB, Professeur de Physique et Enseignant-Chercheur au Laboratoire Charles Coulomb, a été nommé le 1er octobre 2010 membre senior de l’Institut Universitaire de France, cette nomination honore notre établissement et conforte l’image d’excellence de notre Laboratoire.

Walter KOB est diplômé en physique théorique de l’Université de Bâle en 1985, il commence une thèse qui lui offre un premier contact avec la simulation numérique des systèmes désordonnés, une thématique qu’il explore encore aujourd’hui.

Après sa thèse en 1989, il obtient une bourse du Fonds National Suisse de la Science pour faire un post-doctorat aux USA, qu’il effectue dans le Département de Chimie à l’Université de Stanford. En 1994, il accepte un poste de postdoc à l’Université de Mayence en Allemagne où, après avoir reçu en 1997 le titre d’Habilitation dans cette institution, il devient Professeur d’Université.

Après divers séjours comme professeur invité à l’École Normale Supérieure de Lyon, à Paris VII et à l’Université La Sapienza à Rome, il accepte en 2000 un poste de professeur à l’Université Montpellier 2 où il intègre la nouvelle équipe de Simulation du Laboratoire des Verres (LDV).
En 2003, il prend la direction du LDV (Laboratoire des Verres), et commence l’organisation de la fusion du LDV avec le GDPC (Groupe de Dynamique des Phases Condensées) pour créer début 2005 le Laboratoire des Colloïdes, Verres et Nanomatériaux (LCVN), il en devient directeur et occupe ces fonctions jusqu’à fin 2008. Depuis 2009, il se consacre à la recherche, sur les systèmes désordonnés (verres, gels, liquides, ...) mais aussi sur des algorithmes de simulations et à l’enseignement, il est aujourd’hui dans l’équipe Théorie et Simulation du Laboratoire Charles Coulomb.

Walter KOB est auteur de plus de 150 publications et d’un livre sur la mécanique statistique des systèmes désordonnés (GLASSY MATERIALS AND DISORDERED SOLIDS - An Introduction to Their Statistical Mechanics).


Ses travaux ont été récompensés en 2007 par le prix international Otto Schott (photo ci-dessus) . Il est aussi rapporteur pour des journaux scientifiques et des organismes de recherche et responsable du comité de sélection de projets scientifiques (domaine "matière molle") de la Linac Coherent Light Source de l’Université de Stanford.


AIGLe

MathJax